affiche: Louis Lavedan

mise-en-scène : Jean-François Le Garrec

avec : Lise Chevalier, Charlotte Ramond, Alain Meneust, Emmanuel Siret

dessin : Louis Lavedan

scénographie : Anne Lavedan, Jean-François Le Garrec

costume : Anne Lavedan

Lumière, régie générale : Azeline Cornut

 

production : Pirate avec l'aide de La Ville de La Roche-sur-Yon, la Région des Pays-de-La-Loire, Le Grand R Scène-Nationale, Nomade Architectes

 

Nadia est la dernière de la famille des Trois sœurs, de La Mouette, et de nombreuses autres héroïnes tchékhoviennes. Mais dans cette dernière nouvelle de Tchekhov, elle est celle qui fait le pas, qui choisit de partir et c’est un bouleversement dans l’œuvre à quelques mois de la disparition de l’auteur. Sur scène, la nouvelle est dans sa forme et dans son entier.

Il y a six personnages dont Nadia (la fiancée) que l’on peut qualifier de personnage principal. La nouvelle suit au plus prêt ses actions, ses sensations et ses pensées. Dans l’adaptation le texte passe du passé au présent et Nadia parle d’elle à la première personne, c’est tout.

Nous considérons la description des actions comme le dialogue intérieur des personnages et la description de leurs actions, comme des didascalies. Chaque comédien dit tout ce qui concerne son personnage ou plutôt son rôle : dialogues, monologue intérieur et didascalies sur le même plan, sans rupture. Nous avons le sentiment d’avoir saisi ainsi, nous en avions le pressentiment intime, dans ces inattendues conventions de jeux, quelque chose du mouvement, de la couleur et de la profondeur de l’écriture de Tchekhov, de son rapport si particulier aux personnages et à l’action et des liens entre son écriture théâtrale et celle de ces nouvelles.

Il y a quatre comédiens, une accordéoniste, un dessinateur. Chacun avec l'art qui est le sien prend en charge une part de la nouvelle.


 photos : Gérard Llabres


Télécharger
Tchekhov la dernière fiancée - dossier p
Document Adobe Acrobat 1.8 MB