affiche : Clément Lavedan

mise-en-scène : Jean-François Le Garrec

traduction : Marie Capocciani et Jean-François Le Garrec

scénographie : Anne Lavedan et Jean-François Le Garrec

lumière : François Austerlitz

costume : Anne Lavedan

assistanat à la mise-en-scène : Anne Lise Redais

 avec : Claudine Charreyre, Hélène Marchand, Anne Lise Redais, Jonathan Cousinier, Mickaêl Frelon, Yann Garnier, Geoffroy Pouchot Rouge-Blanc

 

production : Pirate avec l'aide de la Ville de La Roche-sur-Yon, de la Région des Pays-de-la-Loire, le Grand R Scène Nationale

Les amoureux de Goldoni se déchirent et se réconcilient, puis se déchirent et se réconcilient avant de se déchirer et de se... Dans " Les amoureux nulles entraves extérieures à l'amour, pas d'opposition de père, pas de rivaux à vaincre, d'état ou d'honneur à respecter. L'obstacle à l'amour est l'amour lui même c'est à dire ses passions, ses tourments, et les orages de l'amour. C'est une pièce sans action, sans intrigue, ce ne sont que les " soubresauts " des personnages qui font le mouvement de la pièce. les deux amoureux sont pris dans une mécanique de l'expression de la passion et c'est le langage qui fait non pas action mais mouvement, structuration de la pièce bien au-delà de sa dimension psychologique pourtant si chère à Goldoni. Au delà des rencontres fortuites donc surprenantes avec nos vies, cela touche à la structuration du monde, à des lois physiques et mathématiques...


photos : Gérard Llabres